Seuls

Section "sérieuse" de la Jr Production.

Seuls montre une esquisse de la vie solitaire que mènent trois personnes.
Face à leurs doutes, leur peine, c'est un appel à l'aide qui est, au final, banal.
La solitude, thème du film, pèse sur eux. Mais au fond, ils ne sont pas seuls à être... seul.

Avec Elsa Gries, Fiona Lidy, Thomas Boetzlé...
Ecrit, monté et réalisé par Jean-René Lidy

Musique : Sia - Breathe me

Commentaires (91)

Matthieu
  • 1. Matthieu | 21/04/2011
Magnifique
duzzi
  • 2. duzzi | 25/03/2011
franchement chaque fois que je le mate je pense que c'est une vraie réalité ca existe ds le monde ,et puis la musique est bien choisie ce qui fais un déclic suplémentaire
Vincent
  • 3. Vincent | 16/02/2011
Sa m'a fait pleurer

Sinon j'ai adoré :)
Thomas Boetzle
  • 4. Thomas Boetzle | 19/08/2010
Reste une question : Pourquoi avoir intégré un stock-shot d'un phacochère déguisé en humain et faisant un jogging??
Sly
  • 5. Sly | 14/07/2010
Vraiment pas mal... bien dosé...
Bravo...
Douch' Nicolas
  • 6. Douch' Nicolas | 10/07/2010
J'ai trouver ça superbement bien fais, Sa ma vraiment toucher :)
Jr
Et je suis le premier ravi de savoir qu'il y a un certain suivi de ta part, Scott !
Scott
  • 8. Scott | 20/05/2010
Je finis en précisant que ça fait un peu de temps de que je suis le travail de Jr, et que si je suis encore là. C'est pour une certaine raison. C'est que j'aime voir ce que tu fais !
Jr
Oui, Scott est un peu bousculé, c'est vrai, mais je ne pense pas avoir été déplacé avec lui. Bon, après, je ne contrôle pas ce que les gens disent, sinon, je suis un censeur.

Je suis d'accord avec toi pour les critiques positives non développées. J'aimerai bien aussi qu'en général, les commentaires soient plus nombreux et parfois plus développés. Mais je ne peux pas imposer cela, c'est tellement rare qu'on prenne le temps de disséquer une oeuvre...

Oui, la profondeur d'un film, c'est relatif. Difficile de pouvoir expliquer fixement ce que cela représente, les avis divergent. Et c'est difficilement palpable "sur le papier".

Ma foi, tu as plus ou moins bien expliqué à nos amis ce que tu voulais dire à propos du sujet. C'est, à mon sens, une interprétation plutôt juste.
Et ne t'en fais pas pour la longueur des comms, déballe-toi, allonge-toi, déroule le tapis, ya aucun souci !


Seuls est une esquisse de vie de trois personnes. Il n'y a pas de profondeur sur quatre minutes comme pour un long, c'est une évidence. J'ai choisi le thème, les actions, les histoires, les parcours, la déco, etc... Et à mes yeux, le travail est réussi, plutôt fidèle à ce que je voulais, donc après, c'est sûr qu'il n'a pas la profondeur dramatique d'un projet plus ambitieux, mais il ouvre selon moi des portes sur un message simple.

En tout cas, 24bits, reviens parler cinéma quand tu veux !
24bits
  • 10. 24bits | 20/05/2010
C'est pas la peine de s'acharner non plus sur ce pauvre Scott :)
Je vais prendre sa défense tient.
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ceux qui disent que puisque une personne critique de façon négative, elle doit pouvoir proposer des solutions, être constructive.
Pourquoi dans ce cas n'inquiétons nous pas des gens qui disent que c'est bien? Il y a beaucoup de critiques positives qui ne sont pas du tout constructives ! :D
Je trouve tout aussi inquiétant de ne pas savoir pourquoi les gens aiment que de ne pas savoir pourquoi les gens n'aiment pas.
Enfin bref, en plus il se justifie un peu, ça suffit. La plupart des gens qui ont aimé ne sauront pas vous dire plus que lui pourquoi ils ont aimé.

Et puis il dit juste que c'est creux, je ne vois pas comment on peut se battre pour dire le contraire tant c'est une évidence ! Il s'agit d'un film de 4 minutes ! Comment peut-on prétendre aller en profondeur sur si peu de temps là où certains long-métrages n'y parviennent pas ? Il faut le temps d'installer un personnage et son monde, son quotidien, puis installer une situation, un conflit, pour déjà commencer à creuser en profondeur.
Je ne parle pas de la mise en scène de Jr attention, il n'y a rien de négatif dans ce que j'avance. C'est juste une question de format avant tout !
Et attention également, dire que le film est creux ne veut certainement pas dire qu'il ne peut pas toucher, être émouvant. Ce sont deux choses différentes.

Du coup il faut bien distinguer les deux pour ne pas s'y mélanger. Un film peut être émouvant sans être profond, mais plus il va être profond, plus son potentiel à créer de l'émotion (empathie) va être grand.

Finalement c'est pas si simple à expliquer, qu'est-ce que la profondeur dans un film ?

Bon en fait j'ai commencé à écrire ce com il y a plus d'une heure, en fait c'est trop compliqué lol, j'ai pris beaucoup de notes, c'est une question que je m'étais jamais posée, la profondeur dans un film ! C'est cool merci à vous ! :D

Bon en très gros si on doit résumer un peu l'idée disons qu'il y a trois facteurs : Le moi (le spectateur), L'image (l'idée préconçue), et l'autre (le personnage, ou l'élément empathique).
La première approche qu'on va se faire de ce qu'on voit c'est par le préjugé. Mais ça peut être très émouvant, sans pour autant aller plus loin en profondeur. Par exemple, on nous offre à voir un mendiant dans la rue, on a l'image du mendiant, ça peut déjà renvoyer des émotions en nous. Même si c'est creux. Pour aller plus loin, il y a donc un travail de caractérisation à faire. L'image ne doit plus en être une, l'élément empathique doit devenir unique, et de ce fait universel. Si par exemple, dans un film policier, du début à la fin le héro inspecteur renvoi de lui l'image de l'inspecteur, c'est raté. Plus loin que l'inspecteur, c'est l'homme que l'on doit voir (ouah c'est beau). Il y a plusieurs manière de caractériser un personnage. Une action, une attitude, la réal, les costumes, la déco, la direction d'acteur, le montage, etc...
Si on décide de caractériser un personnage par une action, il faut bien entendu éviter ce qui est trop commun. Mettre en scène un personnage qui se fait chauffer un truc au micro onde, ça creuse pas tellement. En revanche, à défaut de le caractériser, ça peut le placer dans un quotidien, et le caractériser pour le coup...(ahah) Bref pour reprendre l'exemple du mendiant, si on filme ce mendiant, en train de tendre un gobelet à un passant, ça dépasse pas l'image. En revanche, si on le filme en train de plier un carton soigneusement et de le ranger avec soin avec tous ses autres cartons pliés, là ça commence déjà à creuser, ça met déjà plus en exergue sa misère, par l'absurdité.

Bon je pourrais aller encore plus loin mais j'arrête là vu la longueur de mon com. Ca suffira.

Donc ceci est une première étape vers le travail de profondeur. La caractérisation de l'élément empathique pour qu'il dépasse le préjugé, l'image.
Seuls ne va déjà pas plus loin que ça. Du début à la fin il s'agit d'avatars de personnes seules. A aucun moment elles ne sont caractérisées, rendues uniques, et ce que ce soit dans les actions, les attitudes, les costumes, la déco, la mise en scene, le son, le dialogue (bon ça c'est normal).
Je pense que pour le coup c'est la déco qui pêche le plus.

Voilà ce que Scott aurait pu dire pour se justifier. Oui c'est creux, et c'est normal, déjà rien que par le format. C'est une évidence qu'il est inconcevable d'essayer de contredire. Ca n'empêche pas ce film d'être touchant.
Jr
Bon, alors, pour clore ce débat, je dirai simplement que j'ai pris en compte tous les commentaires et ai retenu la pertinence de certains d'entre eux (positifs ou négatifs, évidemment).

Je n'ai pas voulu entrer à nouveau dans le débat qui me semble vain en raison de certains propos, malheureusement. Mais au moins, le film suscite un intérêt. C'est déjà ça !

Voilà pourquoi je n'ai rien dit depuis une vingtaine de commentaires. Donc Scott, je te prierai d'arrêter de prendre les critiques d'internautes comme source émanant de moi-même ou de mon équipe. Cela fait un moment que j'ai pris une certaine distance avec tes propos, justement pour ne pas polémiquer.

Cela étant, il est important, Scott, que tu prennes du recul sur ce qu'on te dit aussi et que tes commentaires peuvent être perçus comme inconsistants, clichés et bidon. Comme peut l'être mon film aux yeux de certains. C'est la dureté de la vie.

A bon entendeur.
Jonathan
  • 12. Jonathan | 19/05/2010
J'ai tout de même le droit d'exprimer mon point de vue tout comme toi, non, Scott ?

Personnellement, je n'ai rien à voir avec la Jr Prod mais je m'exprime, parce que c'est un droit, tout simplement. Quand tu dis que les critiques ne sont pas acceptées, tu parles de gens comme moi qui ont aussi envie de dire que l'on est pas forcément d'accord avec tes propos. L'agressivité que tu crois ressentir est simplement une confrontation de tes dires face à d'autres paroles.

Tu vois bien qu'il est très facile de démonter un propos, une œuvre ou une tentative d'amélioration du court. Peut-être que ça te fera réfléchir, ma foi.
Scott
  • 13. Scott | 19/05/2010
J'ai été un peu dur au début, il est vrai. Mais il faut arrêter de tout prendre du plus mauvais côté de la chose et de mal interprété.
Vous êtes d'une agressivité, c'est dingue.
Scott
  • 14. Scott | 19/05/2010
"ça c'est nul, c'est vide". Je me souviens pas avoir dis ça ?

Si les critiques ne sont pas acceptés je vais faire comme tout le monde : Très beau Court-métrage, magnifique Jr, continu comme ça c'était trop bien !
Jonathan
  • 15. Jonathan | 17/05/2010
Ce n'est pas à toi de fournir cette recherche, Scott ? Mais à partir où tu affirmes qu'il n'y en a pas eu sous prétexte que tu ne l'as pas perçu, je trouve qu'en tant que critique qui attaque fortement sur ce point, tu devrais justement argumenter ton propos. Dire "ça c'est nul, c'est vide" mais sans expliquer comment tu aurais aimé qu'il soit rempli, ça n'apporte rien à mon sens.

Ton exemple est vraiment risible. Il ferait un très beau plan comme pour le travail effectué par Jean-René, mais il est tout autant cliché (si ce n'est davantage). C'est vraiment comique, comme situation.

Je me fais l'avocat du diable, mais ne pas accepter "la critique" (même de ta propre critique), c'est justement un signe profond d'esprit butté, non ?

Pour ce qui est du court-métrage, mon avis a déjà été donné. Après, si tu n'acceptes pas ou ne remets pas en question ce que tu "dégages" dans tes propos, c'est ton choix.
Scott
  • 16. Scott | 17/05/2010
Ce n'est pas à moi de fournir cette recherche... Mais à l'artiste.

On peut très bien faire un Court-métrage qui ne tombe pas dans le cliché.
Exemple : Un homme marche dans une rue ou tout les passants marchent au sens contraire.
Ce n'est pas une image cliché, mais cela montre la solitude de l'homme.
(C'est un exemple).

Il faut arrêter de faire la critique de critique. Concentrez-vous sur le Court-métrage.
Jonathan
  • 17. Jonathan | 15/05/2010
D'accord, c'est bien ce que je me disais.
Scott
  • 18. Scott | 15/05/2010
Je respecte ton avis, respecte le mien.
Jonathan
  • 19. Jonathan | 14/05/2010
Ouah ! Je découvre le débat, et c'est un sacré débat, dis donc ! Dans l'ensemble, je rejoins davantage Emilie. Le film m'a touché à travers les plans, leur cadrage, etc, la symbolique est plutôt évidente. Mais au risque de m'incruster, je me demandais pourquoi Scott dévie la question de donner des exemples concrets de montrer de la symbolique et montrer la solitude intérieure sans tomber dans le cliché.

Personnellement, ca m'intéresse, vu que tu dis à Jr de ne pas avoir fait de travail de recherches (ce que je trouve vraiment comique vu que tu ne le connais pas personnellement, et que tu ne l'as donc pas vu préparer le court, si?) et de tomber dans le cliché.
A moins que ce n'est là que pour critiquer, sans apporter de solution concrète au débat. Je pense que ça pourrait être bénéfique.

Sinon, bravo à l'équipe pour le film.
scott
  • 20. scott | 10/05/2010
Juste un dernier commentaire,

La seule chose qui m'a manqué finalement, c'est le côté :"Je veux montré la solitude, alors je montre une personne seul".
Certes, il est normal de faire cela, mais il faut aussi se servir de symboles, de métaphores, d'images, comme tu l'as fais avec l'autoroute. Mais j'aurais aimé que tu montres cette solitude intérieur et non pas que :"physiquement".
Voilà,

Bonne continuation Jr
Scott
  • 21. Scott | 10/05/2010
Si je critique, c'est que je crois que Jr est capable de mieux. Mais vous tournez souvent mes propos à la prétention et au mépris.
Sinon, je n'aurais pas perdu mon temps à écrire ici.

Je crois qu'il me reste plus qu'a partir.

P.S. : Internautes = tout le monde.
"tu préfères les critiques d'internautes qui (...) ont trouvé cela bien".
Voilà comment il fallait le lire.
Emilie
  • 22. Emilie | 10/05/2010
Pour répondre à 24bits, oui bien sûr, personne n'a dit que les clips c'était pas bien, je voulais juste porter l'attention sur le fait que musique et narration ne vont pas forcémment à contre-courant. Tu as perçu "Seuls" comme un clip, j'y vois plutôt un film musical, question de point de vue ! Comme le disait Nietzsche tu as ton opinion, j'ai la mienne, quant à la vraie, la correcte et la seule opinion, elle n'existe pas !

Quant à la question du cliché, tu soulèves un point intéressant : en effet, si nous devions faire chacun un film sur la solitude, ma version différerait sans aucun doute de la tienne, et heureusement, on n'est pas encore des clones ou des zombies ! Et bien voilà, je pense que Jr a donné la sienne. Et en 4 minutes, moi je dis bravo.

Tu as raison, c'est peut-être un peu facile de dire que parce que certaines choses existent dans la vie, on peut les reproduire telles quelles dans une oeuvre artistique quelle qu'elle soit, en revanche on s'y attache plus facilement lorsqu'on se retrouve face à des images qui nous sont familières ! Alors cliché, familiarité, la ligne qui les sépare est fine me dira-tu; des clichés il y en a dans "Seuls", je l'ai dit précédemment, mais je n'ai pas l'impression qu'ils desservent le message principal du film. Mais encore une fois c'est un avis subjectif, que nous ne partageons apparemment pas; encore une fois tant mieux, heureusement qu'on peut encore tous se faire un avis personnel sur quelque chose :)
Alex
  • 23. Alex | 09/05/2010
Scott, tu dis : "ce film aurait put être aborder d'une manière plus subtile." ou bien "Tu aurais très bien pu traiter la chose différemment. Mais tu as choisis la facilité... Oui Jr, tu n'as pas fais ce travail de recherche."

Éclaire-nous de ton savoir et développe un peu. Quelles recherches aurais-tu proposé ? Dis-nous ce qui n'est pas la facilité. Si déjà tu as cette prétention, assume jusqu'au bout.
24bits
  • 24. 24bits | 09/05/2010
Je considère pas que le clip soit négatif Emilie, c'est juste qu'on s'entende sur le produit qu'on réalise. Un film ou un clip ?

En revanche une chose pour laquelle je ne suis pas d'accord, c'est ce raisonnement que toi et d'autres ont : "La vie n'est-elle pas pleine de clichés ? Alors c'est normal qu'il y en ai dans un film..."
Je ne parle plus du film de Jr là, mais plus du cinéma en général.
La vie est vécue différemment selon chaque personnes, à travers des sensibilités différentes, et oui peut-être la vie est pleine de déjà-vu, mais jamais vécus de la même manière.
Ainsi la meilleure façon de retranscrire la réalité n'est pas d'entrer dans la neutralité, le cliché, le déjà-vu, mais au contraire de pousser vers une vision propre. Plus le film retranscris une vision personnelle et unique, et plus le spectateur y voit un monde vrai, réél.

Enfin bref ce sont des pensées balancées comme ça, de faon très générales et grossières.
Scott
  • 25. Scott | 09/05/2010
J'ai donné mon avis.
Vous n'avez surement pas lu tout les commentaires ?

J'ai juste parlé de comment j'ai perçu le film : Un cliché.
Et oui, ce film aurait put être aborder d'une manière plus subtile.

Des questions ?
Emilie
  • 26. Emilie | 09/05/2010
Bonsoir !
Je me permets d'apporter ma petite critique du film, et ma critique des critiques; pour ce que ça vaut :)

Tout d'abord, je ne comprends pas très bien où Scott veut en venir avec son premier commentaire.
En quoi toucher les gens qui se reconnaissent dans les personnages et le message d'un film ne suffit pas ? Wouah j'ai du louper quelque chose ou alors mes profs de cinéma m'ont mal renseigné, je croyais jusqu'à présent que c'était là un des buts premiers du cinéma : faire passer des émotions.
Bien sûr, le cinéma peut avoir d'autres vocations : faire passer un message social, dénoncer ou éclairer une situation, divertir tout simplement avec un sujet comique qui amène moins à réflechir; mais on parle ici d'un court-métrage de 4 minutes, pas d'un film de 2 heures où, oui peut-être, le réalisateur aurait pu dénoncer une société occidentale individualiste où les gens se sentent plus facilement seuls, etc. Ou pas d'ailleurs ! Peut-être que Jr voulait moins faire cette critique que tout simplement constater un fait : de plus en plus de gens -et d'ailleurs de plus en plus de jeunes c'est vrai- se retrouvent seuls, physiquement et mentalement.
Je crois que 24bits avait évoqué cette idée qu'il aurait été intéressant de voir ces personnages entourés de gens, et se sentir seuls malgré tout. Soit ! En effet, ça aurait pu être une bonne idée dans un film peut-être plus long; je pense qu'en l'occurence montrée dans un format aussi court, cette image nous aurait plutôt fait penser que ces personnages étaient déprimés (oui d'accord ils n'ont pas l'air particulièrement joyeux déjà, mais là le thème est clair : on parle d'une solitude qui engrange une certaine forme de déprime; et non pas l'inverse).
Cette affirmation de Scott ("or, ça ne suffit pas") me rend bien curieuse, et j'apprécierais énormément qu'il y réponde !

Jr l'a dit lui-même, il a essayé de faire quelque chose qui change de son registre habituel; plus sobre et plus réaliste, c'est une grosse prise de risque, et moi je trouve ça plutôt réussi !
Les plans sont esthétiquement intéressants, je n'ai pas remarqué d'erreurs de montage qui m'ait choqué, et si en effet le film ne répond pas à une règle classique de dramaturgie, avec un début, un élément perturbateur, etc., moi j'y vois une réelle progression ! Mais après, ça reste, comme pour les autres, un avis personnel.
Quant aux clichés, oui oui c'est sûr, il y en a, on ne va pas se mentir; mais la "vraie" vie est remplie de clichés, c'est pas la fête tous les jours hein, qui n'a jamais mangé un pot de noodles à réchauffer au micro-ondes devant une série naze à la télé ?! Qui n'est jamais allé voir un film au cinéma en regardant un peu jalousement d'autres venus en famille ou entre amis ? Les moments de solitude arrivent à tout le monde, et en prenant les plus "clichés", ce film a au moins l'avantage de toucher le plus grand nombre d'entre nous.
Allez Jr, dans "Seuls II", tu n'aura qu'à nous montrer la solitude d'un clown homosexuel polonais et d'un joueur de flûte péruvienne, ça fera moins cliché. (je précise que, bien évidemment, je n'ai rien contre les clowns, les homosexuels, les polonais, ou les joueurs de flûte péruvienne).

Quant au côté clip, éh, on est en 2010 plus dans les années 80, le clip est devenu un art à part entière; regardez l'oeuvre (oui je dis bien oeuvre) de gens comme Spike Jonze, Chris Cunningham, Michel Gondry (soyons chauvins), ces gens-là arrivent tout à fait à créer une histoire à partir d'un morceau de musique; et quand ils passent au cinéma, celle-ci fait partie intégrante de l'univers du film, et je ne vois pas ce qu'il y a de négatif là-dedans.
Oui souvent la musique passe pour être quelque chose de trop facile, qui rend le message principal du film comme redondant et superflu, mais comme certaines personnes l'ont écrite, coupez le son de "Seuls", et l'histoire est bien là, toujours aussi forte; je ne crois pas le morceau choisi gâche ou altère le film de quelque manière que ce soit.
Alors oui, JR aurait pu faire un film sans musique, basés sur les silences etc, mais il ne l'a pas fait et c'était son choix, je pense que c'était réfléchi. J'ai découvert cette chanson avec ce film, et je trouve qu'elle colle plutôt bien au sujet. Le morceau est sobre, une voix et un piano, pour moi ça fonctionne.

Quant aux accélérés, certes ils sont jolis, mais contrairement à 24bits, je trouve qu'ils sont également utilisés plutôt à bon escient : lorsque la jeune femme brune (Elsa ?) est assise sur ce banc et que tout s'accèlère autour d'elle, on peut se dire que quand même, elle sera restée pendant un sacré bout de temps comme ça toute seule, et il n'y aura pas eu une bonne âme pour lui demander si tout allait bien; c'est ça la solitude moderne ! Etre dans un monde où chaque personne est dans une petite bulle et ne se soucie que de lui et de son cercle de connaissances (amis, famille etc.); petite anecdote personnelle : quand je rentre chez mes parents, il n'est pas rare que j'engage une conversation avec des gens qui me sont tout à fait inconnus, en faisant la queue à la poste ou chez le boulanger par exemple, si je fais ça là où je vis maintenant les gens vont penser que je suis une terroriste ou une malade mentale (je jure que je n'exagère pas, et que je ne suis ni l'un ni l'autre !)
J'explique le deuxième acceleré par cette idée que malgré la solitude et la détresse de certaines personnes, le monde continue à tourner, économiquement, socialement; c'est encore une fois une interpretation personnelle, mais c'est comme ça que je l'ai perçu et du coup je n'ai pas trouvé que ces deux accelérés étaient inutiles, comme le suggérait 24bits.

En revanche, je trouve la suggestion de 24bits quant au plan de fin très intéressante; c'est vrai que ça aurait pu être super de voir ces 3 personnages qu'on aura suivi tout au long de l'histoire se croiser à la fin sans pour autant se rencontrer, là pour le coup, ça colle à la réalité : embarrassé par sa propre solitude, ou apeuré de déranger l'autre, on n'ose souvent pas parler à d'autres avec qui on pourrait pourtant tant partager. Alors oui ça aurait été une fin plus cynique et pessimiste, mais peut-être plus proche de la réalité ?
Quant à l'idée de Julien Mac de placer le S de seuls tout à la fin, je trouve ça super intéressant aussi !

Wouah, c'est tout un paté pour donner mon avis qui intéressera qui il intéressera; mais je crois que c'est le but d'un forum aussi ? Echanger des idées, même -et surtout- quand elles ne sont pas identiques; vive la liberté d'expression après tout !
Thomas
  • 27. Thomas | 09/05/2010
Salut à tous, salut à Scott,

Autant j'appréciais le commentaire constructif de 24bits, autant je ne saisis pas vraiment ce qu'apporte le tien à ce qui a été déjà dit, si ce n'est d'attaquer "l'orgueil de JR". Il me semble légitime qu'il défende son travail, même si tu ne l'apprécies pas, non?

Je n'ai pour ma part pas ressenti de mégalomanie exagérée chez JR (tous le monde en a un fond, soyons lucides), qui accepte les commentaires de 24bits, bien que n'étant pas d'accord sur tous les points. Ça risque de tourner en rond, et il est évident que tu as peut-être plus de connaissances d'un point de vue cinématographique (je ne te connais pas, je présume) que "les internautes" (me classant dans ce lot, je ressens une pointe, peut-être non-intentionnelle, de mépris dans ton propos, où en tout cas de supériorité, mais encore une fois je ne te connais pas.)

Mais s'il est heureux que chacun donne son avis et apprécie ou non un travail, on est en droit de demander au spectateur d'au moins faire l'effort d'entendre les réponses du réalisateur. Pour ma part j'ai l'impression que tu as ton opinion sur le travail de JR et que rien ne te fera dévier de ta trajectoire de pensée. C'est un peu regrettable.

Voila, je n'apporte peut-être pas grand chose au débat et je n'apprécie pas non plus tout dans "Seuls", et ai déjà donné mon opinion. Seulement il y a une différence entre donner son point de vue de manière constructive (comme tu le fais 24bits), au risque de s'emporter pour ensuite débattre, et cataloguer l'artiste sans lui accorder le moindre crédit comme j'ai l'impression que tu le fais Scott.
Si je me trompe, prouve moi le contraire même si tu ne me dois rien.

Merci.

Thomas
frederic
  • 28. frederic | 09/05/2010
"Je comprenne que tu préfères les critiques d'internautes..."

Internautes = personnes sans connaissance ? Quel mépris des autres ! Un internaute est une personne qui utilise internet donc tout le monde est internaute Scott.

Dans ce milieu les spectateurs ou téléspectateurs ont leur importance, leurs avis comptent aussi, même s'ils ne possèdent pas de formation en cinéma.

De plus je pense que JR a pris en compte les avis et critiques constructives de tous, connaisseurs ou pas.
24bits
  • 29. 24bits | 09/05/2010
Bien sûr que j'ai pris en compte la réponse de Jr.
Je me suis répété sur certaines choses quand j'estimais n'avoir pas vraiment eu de réponse. C'est tout. :)
Je ne suis pas arrêté sur mes idées Jr, c'est juste que je change pas d'avis si on ne me donne pas de bons arguments ! Normal non ? :)
Toute façon je n'ai pas envie de lancer un débat houleux interminable, c'était histoire d'avoir une première réponse après mon premier commentaire.
Alex
  • 30. Alex | 09/05/2010
Je ne comprends pas ton message Scott. Evidemment que JR accepte les critiques, c'est assez clair dans ses réponses, non ? Et une petite chose à ajouter: Jr a déjà fait allusion aux clichés précédemment, et sans les nier. Alors si vous voulez faire une analyse complète de tout ce qu'il a pu écrire, faîtes le correctement. Je regrette également que 24bis n'est pas pris en compte les remarques de JR dans sa deuxième réponse. Il s'agit d'un deuxième message qui n'apporte rien de nouveau par rapport au précédent. Dommage.
Scott
  • 31. Scott | 09/05/2010
Tu vois ?
Tu es encore entrain de critiquer les critiques. Quel orgueil.
J'ai donné mon avis. Après, si tu ne l'acceptes pas. Pas de problème Jr, le réalisateur.

La prochaine fois, je ne dirais rien.
Jr
Oui Scott, je prends en compte les critiques constructives, voilà pourquoi j’ai été intéressé par celle de 24bits.
Scott
  • 33. Scott | 09/05/2010
J'approuve la critique constructive et intéressante de 24bits.

Tu l'as dis, Seuls est remplis de clichés.
Et je ne suis pas d'accord sur cela. Tu aurais très bien pu traiter la chose différemment. Mais tu as choisis la facilité... Oui Jr, tu n'as pas fais ce travail de recherche.

Non, le Cinéma réserve encore bien des surprises. Sinon, pourquoi vouloir en faire ton métier ?

Je comprenne que tu préfères les critiques d'internautes qui (touché par la musique et les images à faible dramaturgie à cause des clichés de celles-ci) ont trouvé cela bien, car ils avaient ressentit quelque chose. Or, ce ne suffit pas.

Une critique constructive de ton film devrait normalement t'intéresser encore plus, accepte celles-ci car c'est elles qui t'aideront.
Jr
Je te trouve quand même très arrêté sur les sujets 24bits. Je pense qu'en parler plus ne servirait à rien. Nous n'avons pas la même vision des choses, mais je serai toutefois très intéressé de voir ce que tu fais en vidéo. Bien que l'on ait pas les mêmes goûts, je pense pouvoir apprécier le travail d'autrui (je le pense sincèrement). Si jamais, poste un lien ici.

Quand je dis que l'on invente plus rien, en matière d'imagerie ou de scénario, je pense que c'est tout de même le cas, après, on assemble à notre guise, ce qui forme des images ou des histoires intéressantes et parfois originales. Les exemples sont nombreux. Mais il serait bien prétentieux d'affirmer que l'on peut encore "inventer de l'inédit" bien que j'aimerai y croire !

Je ne compare pas mon film au film muet, tu m'as bien compris, ne joue pas sur les mots Je veux simplement dire que le manque de son peut être une contrainte comme un choix en tant qu'oeuvre.

En fait, le véritable point où je te trouve résolument butté, c'est pour la dramaturgie. Je trouve que tu t'attaques à un terme qui m'est cher. Il y a une histoire. Il y a un début basé sur la solitude profonde, puis un déclencheur qui les fait courir, se confronter aux gens, etc... puis un final, qui les amène tous à se regarder dans les yeux. L'histoire est bien présente avec ses différents stades. Donc là-dessus, je te trouve de mauvaise foi, mais je ne le dis pas de manière agressive, que ce soit clair.

Le principal, tu l'as très bien dit dans le commentaire précédent ! Comme quoi, on est fait pour s'entendre !
24bits
  • 35. 24bits | 08/05/2010
En revanche, un truc me choque particulièrement, c'est que tu dises qu'on invente plus rien aujourd'hui ! C'est terrible ! Et faux ! (Enfin je pense :)
24bits
  • 36. 24bits | 08/05/2010
Excuse moi pour la remarque fin de clip ! Je me suis emporté !
Donc la fin se rapproche de ce que j'en ai lu. Pourtant je maintiens ma position, il fait tomber à l'eau le reste. En revanche, ce n'est qu'un exemple, mais imagine tu les aurais fait se croiser seulement dans le même plan. La ça aurait voulu dire ce que tu veux, et même plus, puisqu'au final, on a beau être uni dans la solitude, on reste seul. Tel qu'il est, ce plan de fin offre à voir une rencontre. Enfin j'sais pas, ça aurait été bien plus fort de les faire se rencontrer dans l'image, mais pas en vrai.

Ta comparaison avec les films muets et quelques peu décalée...Un film muet ne veut pas dire que les acteurs ne parlent pas. C'est une contrainte technique, pas de scenario. Enfin il y aurait beaucoup plus à dire sur le sujet. Mais en gros, dans ton film la musique est la même, on l'exploite du début à la fin. Le film fait donc la durée de la musique, n'existe donc, dans sa durée, que par l'existence de la musique. Et puis un piano dans un film muet vient illustrer l'image, ça peut aller jusqu'à mettre à la musique une dégringolade, une chute, une course effrénée. Ton film à toi c'est un peu le contraire, il vient illustrer la musique. Bref je m'éternise pas mais je pense qu'il y a beaucoup d'analogie au clip, plus qu'au cinéma muet de toute évidence.

Je persiste à dire que ton film n'a pas de dramaturgie. C'est pas une question de plaire ou non, d'ailleurs je n'ai pas vu de personnes qui ont aimé débattre avec toi sur le fait qu'il y a une dramaturgie ou non. Je ne vois toujours pas où il y a un conflit, un élément déclencheur, un truc quoi qui vient mettre de la profondeur. Tu dis penser avoir écrit une histoire claire, là où moi je ne vois pas d'histoire en somme. En gros dire, " ce sont des personnes qui errent dans leur solitude..." ce n'est pas une histoire en soit, il manque le, "et qu'est-ce qu'il se passe du coup ?". Ils se rencontrent ? Ca ça aurait pu être chouette, "ce sont trois personnes qui vivent dans la solitude, et au détour d'une rue, d'un café, ils se rencontrent, et partagent leur solitude à plusieurs" Enfin je sais pas si tu vois bien mon propos...
La solitude face à la société c'est intéressant, mais tu filmes pas vraiment ça. C'est vrai on a l'image de la société, quand la brune sort, mais c'est qu'une image, on ne va pas assez loin je pense, pour représenter la société il t'aurait fallu un personnage, et qu'il se passe quelque chose entre eux deux...

Après pour les clichés je ne critique pas le fait que t'en utilises, mais je rebondissais juste à un de tes commentaires ou tu disais ne pas voir de clichés.

Et puis concernant notre vision de la solitude, pour répondre aussi à Thomas, c'est vrai. On peut avoir différente façon de voir les choses, et je ne peux certainement pas critiquer un film sur ça !
Moi c'est vrai que ce qui m'interesse plus c'est de voir comment on peut être seul, alors qu'on est entouré de gens. Je trouve ça terrible. Du coup il y a pas eu assez de ce côté là pour moi. Mais le repli sur soit est bien vrai, vous avez raison.

Fin bref, heureusement que tu t'arrêtes pas aux critiques ! Je me serais terriblement sentis mal si je t'avais décourager. Je sais que les critiques ça fait mal. Mais vraiment ça m'interpellait trop, on a tellement une manière différente de voir le cinéma que j'ai amené le débat.
Le principal c'est que tu sois content de ton film, et que tu touches les gens que tu veux toucher.
Jr
Cher 24bits, sache tout d’abord que même si tu critiques mon travail, à partir du moment où la critique est constructive (même si je ne suis pas d’accord avec toi), je l’accepte sans soucis. Ce qui est en partie le cas ici. Donc pas de problèmes.

A mes yeux, ceci n’est pas un clip, mais au fond, je comprends tout à fait qu’il soit perçu en tant que tel. J’estime que les films muets ne sont pas des clips parce qu’un piano anime le coté sonore, mais passons.

Tu dis qu’il faut créer quelque chose avec les personnages. Je suis désolé mais je pense l’avoir fait. Les personnages ne sont pas forcément à l’écart. Ils ont des temps de vie chez eux et d’autres en société. L’homme sort faire un jogging, la femme triste roule en voiture, se retrouve face à un couple et la femme brune sort justement se confronter à la masse dans la rue, assise à un banc. A mes yeux, je n’ai absolument pas joué sur le coté renfermé, mais alors pas du tout. Qui plus est, la solitude provoque souvent un sentiment d’enfermement, donc là-dessus, je ne suis pas d’accord avec toi puisqu’ils tentent de combattre ce repli sur soi-même. Certes, plus de comédiens et de rencontres, c’est ce que tu aurais aimé mais ça n’a pas été fait, malheureusement.

Il y a une dramaturgie dans ce film. Ce qui me fait rire, c’est que les rares qui n’ont pas aimé me sortent que le film n’a pas de dramaturgie, ou n’est absolument pas touchant, mais les autres en majorité pensent l’inverse. Je tends une perche, à chacun de la saisir ou non. Donc on ne peut pas toucher tout le monde. Tu fais partie de ceux qui ne l’ont pas été, ma foi, je le regrette. Je pense raconter une histoire claire. La solitude face à la société d’aujourd’hui. La solitude qui, au final, assemblée aux autres, forme un tout. Un espoir de pouvoir vivre ensemble.

Pour la rupture, oui, elle est fortement touchée par cela, mais c’est un degré différent de solitude. Une solitude soudaine, due à une rupture brutale. Il y a différents degrés de solitude. La passive, qui au fond, ne se sent pas de s’en sortir (l’homme), celle qui tente le contact mais sans résultats (la brune) et celle qui est encore perdue de ce nouveau statut (la rousse). Mais je t’accorde le fait que c’est peut-être un chouilla trop dans la rupture elle-même, oui. Tu as raison, j’aurai du la jouer au stade d’après, probablement.

Pour les clichés en pagaille, je suis désolé mais de toute manière, on n’invente plus rien. On réinteprête en fonction des envies dramaturgiques. Tous les clichés dont tu parles sont des clichés de vie. C’est comme cela qu’une bonne partie des gens seuls vivent, donc après, on peut me sortir toutes les critiques du monde, je suis d’accord que c’est cliché, je le reconnais, mais le but était de coller à la réalité. Je n’ai pas sorti de mon chapeau ces plans, j’ai observé des gens seuls, dont moi. Vu les retours, j’ai, semble-t-il, bien traité en profondeur les plans et le film est compris et touchant pour les gens. Donc si certains comme toi n’ont pas interprété le message (ou simplement été sensible), ma foi tant pis et je ferai mieux la prochaine fois (ou alors tu auras de la matière à critiquer à nouveau ;-) ).

Le plan de fin montre tout simplement que nous sommes un ensemble de personnes à vivre dans une profonde solitude et qu’il suffit d’un rien pour pouvoir s’en rendre compte et se confronter. Je n’aime que très peu ta manière de fin de commentaire à dire que c’est digne d’une fin de clip, etc. C’est assez peu courtois, surtout que jusqu’à présent, ton commentaire restait tout de même poli.

Après, sache que si une œuvre ne te plaît pas, elle n’en est pas forcément nulle. A t’entendre, il aurait fallu revoir le scénario, la réa, le montage, la comédienne, la musique, etc… Mais en même temps, je te comprends, tu donnes ton avis et tu fais bien de le faire.

J’ai conscience que mon court ne puisse pas plaire à tout le monde, je l’assume pleinement et j’en suis heureux ! Si on devait tous aimer chaque œuvre, putain, qu’est ce qu’on se ferait chier… J’ai bien pris en compte certains passages pertinents de ton commentaire. Qu’on ne me sorte pas la bassine habituelle du « Tu ne prends pas en compte la critique ». Mais après, il faut aussi savoir passer outre, sinon, on ne fait jamais rien. La critique est tellement facile que si l’on se base trop dessus, la création en prend un coup et on ne tente plus rien. Je préfère créer, même si mes œuvres ne seront pas parfaites.

A bon entendeur !
Thomas
  • 38. Thomas | 08/05/2010
salut à tous,

je trouve que le commentaire de 24bits est nuancé et constructif, même si je ne l'approuve pas en tout, notamment concernant la notion de cliché, qui est malheureusement une réalité. Or si tu ne veux pas déformer la réalité aussi pathétique soit-elle, et bien tu montreras un cliché. Cela dit, l'ensemble du commentaire, tel que je le ressens, a réellement un but constructif. il analyse des aspects interessants de ton travail et a l'air d'avoir quelques notions.
Après, je comprends que ça te touche, d'autant plus que c'est difficile de saisir la nuance dans un propos écrit.
On ne peut pas plaire à tout le monde dit le truisme, mais je trouve intéressant que justement quelqu'un qui n'a pas trop apprécié ton travail te donne son point de vue dans un but constructif.

Je ne rejoins pas 24bits lorsqu'il parle de la solitude, car si lui l'aurait exprimé différemment (la confrontation au monde), pourquoi la vision de JR (le repli sur soi)
ne serait-elle pas également valable??

Voila, rien d'autre à ajouter, j'espère que JR ne m'en voudra pas de défendre ce commentaire.

Thomas
24bits
  • 39. 24bits | 08/05/2010
Salut ! Je tombe sur ce film un peu par hasard (enfin pas vraiment), et je ne vois vraiment pas en quoi c'est un film.
Attention il n'y a aucune animosité dans ce que j'avance, et je fais ces commentaires de façon totalement conciliante.

D'abord pour moi c'est un clip. Un film de 4 minutes, avec une chanson du début à la fin, c'est un clip. Alors d'abord je me demande pourquoi pas de dialogues ? Je lis dans les commentaires que tu voulais aller à l'encontre de ce que tu fais d'habitude, et éviter justement tout blabla. Bon, ok. Mais quand même ? Pourquoi la musique ? Pourquoi pas jouer avec les silences ? Tu ne veux pas faire parler les personnages c'est une chose. Mais au bout d'un moment il faut créer quelque chose avec eux, dans leurs actions, leurs interactions avec ce qui les entoure. Oui d'ailleurs, la solitude n'est pas l'érémitisme ! Or tu filmes des gens seuls, physiquement à l'écart, des ermites, alors que ce qui présente un véritable intérêt cinématographique pour le coup, et qui définit bien plus en profondeur la solitude, c'est de les voir dans la société. Il faut mettre en avant comment ils se sentent seuls, alors qu'ils vivent entourés de gens, c'est ça le drame. Évidemment si tu filmes des gens qui sont seuls chez eux, au bout d'un moment on se dit (je caricature évidemment !), "bah oui mais qu'est-ce qu'ils foutent à rester chez eux à bouffer des plats de pâtes ! Qu'ils sortent voir des gens !" Et c'est là qu'il faut montrer que ces personnages sont coincés, ils n'ont pas de gens à aller voir, ils ne sont pas acceptés, ou je ne sais pas...
Il n'y a aucune dramaturgie dans ton film, voilà pourquoi ce n'est pas un film ! Je ne te dis pas d'aller jusqu'à un cinéma classique, avoir une intrigue, avoir un début, un milieu une fin, les formes de cinémas sont diverses et variées. Mais il faut que tu ailles chercher un élément dramaturgique, sans quoi le film ne présente pas d'interêt ! Et sans quoi le spectateur ne peut pas rentrer dans tes personnages. Tu peux aller jusqu'à traiter la passivité la plus totale chez tes personnages, mais face à quelque chose ! Face à la vie, à la société, je ne sais pas.

Je pense que le coup de la rupture est un très mauvais choix à mettre en scène. Pour cet exemple, ce n'est pas la solitude le sujet, mais la rupture. Du coup ce personnage est pour moi déjà plus éloigné des autres. Tu aurais pu, dans ta réalisation, traiter la solitude après la rupture, mais comme tu le filmes, le mal être de ce personnage est dû à sa rupture récente.

Moi je suis totalement contre ce genre de choix musicaux, après c'est aussi une question de goût donc je ne vais pas m'attarder. Mais voilà, sans vouloir être méchant c'est pas du tout mon but, mais bon les critiques font toujours mal au cul je sais, je trouve que cette musique est un choix hyper facile. D'abord c'est digne d'une série américaine (j'adore les séries américaines hein c'est pas la question), tu sais ces espèces de moment (surtout vers la fin de l'épisode) où on pose les choses, on met une chanson dans le mood, et voilà le tour est joué. Oui mais alors attention là aussi ! Ca marche pour quoi ? D'abord parce qu'on a eu 40 minutes d'épisode avant, ensuite et surtout, parce qu'on met en scène des personnages qu'on a déjà cottoyé très longuement ! On sait pourquoi ce moment posé est là, on sait ce qui peut se passer dans la tête des personnages, ce qu'ils ont vécu, parce que ça fait des saisons qu'on les suit, on les connaît par coeur, etc...
Toi tu nous offre la même chose, avec des personnages qu'on ne connaît pas encore, qui reste à caractériser, on ne sait pas ce qu'ils ont vécu, sauf pour le personnage qui vit sa rupture...Bref on ne rentre à aucun moment avec eux. Et comme je disais juste avant, tu ne nous offre pas à les voir dans une situation dramaturgique (je cherche des synonymes pour ce mot parce que ça commence à bien faire, mais je trouve pas :)), qui pourrait nous aider à entrer avec eux. Enfin bref.

J'ai lu dans tes commentaires que tu ne voyais pas où ça pouvait être cliché, là tu devrais mieux y regarder, ou voir plus de film, ou moins te leurrer je sais pas :)
D'abord la musique, cliché au plus haut point, tiens rien que la dernière vidéo youtube que j'ai vu faisait pareil que toi, c'était un chat qui essayait de ranimer un autre chat décédé, la musique était dans le même genre.
Ensuite énoooorme cliché, les plans en acceleré. Je n'ai rien à dire par rapport à ça, ce n'est certes pas ma tasse de thé mais ça fait toujours son petit effet, et ça marche.
Ensuite le coup de la nana qui vit sa rupture sur son canapé en jetant en boule les photos, puis son coussin.
Aussi le coup du mec qui se fait réchauffer un truc au micro onde pour le bouffer ensuite devant la télé, c'est une situation aussi déjà vue.
Le coup de la nana qui brûle les affaires de son ex, la même.
Les fondus sur la brune (Je présente mes excuses aux acteurs je ne connais pas leurs noms) quand elle s'éloigne, du parfait déjà vu.
Et les plans sur les bandes blanches de la route également. D'ailleurs ça c'est joli, mais quelle lecture dois-je en faire ? Ca n'a pas lieu d'être dans le film je pense. Malgré leur solitude, ils tracent leur route, ils avancent ? C'est ça ?
Attention je ne suis pas contre les clichés, les déjà vu, il faut juste les traiter en profondeur, de façon plus personnelle, pour obtenir quelque chose d'original.

Dernière chose qui m'interpelle, ce plan de fin...Qu'est-ce que ça veut dire ? Vraiment je ne comprends pas ce que tu veux nous dire...Qu'ils sont ensemble dans la solitude ? Qu'ils ne sont pas seuls du coup ?
Alors moi je trouve personnellement, au delà d'offrir une belle image, que ça casse tout ton film ! Tu aurais du y réfléchir ! Si ce qui t'ineressais c'était le croisement de trois personnages dans la solitude, ça c'est intéressant, là t'as un film. Si tu décides plutôt de faire un film un peu chorale, sur trois personnages qui vivent seuls, dans leur solitude, ne les fait pas se rencontrer à la fin ! En plus ce qui est génial dans un film chorale, c'est que le spectateur va faire le lien entre les personnages, que t'en aies de façon diégétique à l'intrigue, ou dans une lecture plus sousjacente. Le spectateur va lui même rapproché ses personnages dans leur solitude. Alors bon sang, pourquoi ce plan de fin ?! C'est vraiment une fin digne d'un clip.

Voilà si je dis tout ça c'est parce que je pense qu'il y a des choses qui ont du potentiel. Certains cadres (pas tous !) sont plutôt bien pensés. Certains cut sont plutôt bien placés et intéressants, même si des fois je me demande si c'est fais exprès, car le montage est dans l'ensemble inintéréssant, et complètement calé sur la musique. Par contre le rythme n'est pas parfait, certains plans mérieraient à être plus longs, d'autres splus courts, mais bon je ne vais pas tout prendre au k par k on en aurait pour des heures, c'est deja assez long comme ça. Les acteurs n'ont pas l'air d'être mauvais, à part pour celle qui vit sa rupture il n'y a pas vraiment de jeu, donc c'est difficile à juger. Les champs contre champs du début sont marrants, du point de vue, disons de la bouffe, puis des persos, c'est assez ludique, ça me plaît.

Voilà sur ce j'espère que je ne vais pas trop te blesser, c'est toujours le cas avec les critiques !
Sophie
  • 40. Sophie | 03/05/2010
Dans un commentaire j'ai pu lire "T'as fabriquer une petite bombe sentimentale à ne pas montrer au plus dépressif..." Je confirme, c'est une bombe, et les bombes ça peut faire mal. J'ai un pincement au coeur et une larme au coin de l'oeil.

Beau travail en tout cas, bravo !
Jr
Merci à toi, David, tu as bien saisi le message et je te remercie chaleureusement de ton commentaire sur la réalisation et les comédiens.
david
  • 42. david | 30/04/2010
salut, je trouve que le film est bon, l' émotion passe même sans la musique.....et ceux qui qualifient ça " d' émotion facile" ....devraient peut être se demander quelle forme prend notre société pour que la solitude soit si banale....pour moi la réalisation et les acteurs sont bons, et leur jeunesse fait partie du message...la solitude des jeunes....me semble encore plus choquante et triste....la jeunesse devrait toujours être le temps des amis....
Jr
Elsa, je pense que ceux qui trouvent que ça fait clip te diront que sans le son, on s'emmerde, je pense. Cela dit, j'ai fait l'expérience (et oui, je ne l'avais pas vu sans le son) et c'est vrai que les images sont suffisamment "fortes" pour fonctionner sans la rythmique musicale.

Cela étant, je ne dis pas le contraire pour l'importance de la musique. Durant le processus d'écriture, de storyboard, etc, cette musique tournait en boucle sur mon IPod. Donc oui, la musique a son importance, ce serait hypocrite de dire le contraire.
Elsa
  • 44. Elsa | 25/04/2010
A ceux qui trouve que la musique "fait tout": couper le son, et on en reparle. Pour ma part, j'ai fait le test (c'était une chose dont j'avais peur), et je n'ai pas été déçue :)
Julien Mac
  • 45. Julien Mac (site web) | 23/04/2010
Donc JR moi je t'ai fait ma critique en privé pour des raisons techniques.
J'aurai juste écrit "Seul" au début et rajouté le S à la fin du court avec ton effet pour créer un effet du "surprise", comme une révélation pour suivre l'idée de ton court...
Voilà petite suggestion...
Jr
Scott, ravi que le titre te plaise, c'est déjà ça ! Et la réalisation, qui est importante pour moi !

Tu vois, je n'ai pas cherché à faire de l'émotion facile. Les personnages sont tous dans la retenue, mis à part le personnage qui vit une rupture. Et il faut dire que je n'ai pas cherché à faire de l'émotion facile, mais plutôt à extirper un sentiment que j'ai depuis un certain temps. Pour ma part, je ne vois absolument pas où est le cliché (dans le cadrage ? Le jeu ?). Après, qu'il ne te touche pas, je l'accepte totalement et le comprends, ne t'en fais pas. Heureusement qu'on a tous des sensibilités différentes, sinon, qu'est ce qu'on se ferait chier !

Pour le coté clip, on peut le percevoir comme cela. C'est vrai qu'il peut s'apparenter à un clip. On m'a souvent reproché de faire trop de blabla. Donc j'ai tenté l'extrême inverse. Je le vois comme un court qui se passe de son. Mais encore une fois, j'accepte totalement ton point de vue, pas de soucis. Merci d'avoir exprimé ton ressenti vis à vis du film.
Rémi
Rassures-toi Jr, je n'ai rien avoir avec scott et Yanne !
Scott
  • 48. Scott | 23/04/2010
Jr, j'ai bien aimé l'idée de : "SEULS" (Seul au pluriel). Mais j'ai trouvé l'histoire facile ==> La solitude : Oh que c'est triste !
C'est de l'émotion facile.
Certes, c'est un assemblage "artistique". Mais les images sont clichés, il faut l'avouer.

Mais, bien sur, au-delà de l'idée, j'aime bien la réalisation !

Sinon, je trouve sympa cette idée de "clip", car "SEULS" est plus un clip qu'autre chose !

Bonne continuation ;)

Jr
Ahahahah, quel hasard... Des critiques qui descendent en flèche le film juste après une altercation... Que c'est comique comme hasard... Probablement une coïncidence, passons.

Yann, on ne tente rien, on fait ce qu'on a envie avec les moyens qu'on a. Point barre. Créer, c'est justement rêver et le retranscrire. Mais soit, on a pas la même conception des choses. Putain, par contre, j'ai tenté de ne pas avoir les deux pieds sur terre, c'est pas possible, je me suis vautré.

Scott, tu as raison, c'est probablement niais et cliché pour certains. Du vécu et des instants de vie très personnels pour beaucoup d'autres. La musique a un rôle majeur, mais tu n'as pas saisi que c'est un assemblage artistique et que c'est justement le tout qui crée le produit final.

A bon entendeur.
Yann
  • 50. Yann | 22/04/2010
Pas terrible...
Vous tentez de faire du cinéma ?
Il faut garder les pieds sur terre voyons.
Scott
  • 51. Scott | 22/04/2010
Suis-je le seul à avoir trouvé ça un peu "niais" ?

Le film dégage de l'émotion principalement grâce à la musique.
Certains plans sont bien. Mais globalement, je trouve ça un peu "cliché".
Tu aurais mieux fais de contourner la facilité et travailler un peu l'histoire.

Voilà une petite critique ;)
Bonne continuation
stefano
  • 52. stefano | 21/04/2010
bravo... super les effets
la bande son passe superbement avec les images...
super les acteurs.... fin le final en S.



Rémi
Non mais moi il n'y a aucun souci !
D'ailleurs j'aimerais beaucoup avoir des conseils de vous tous pour faire des vidéos de meilleures qualitées !
Et ensuite vous pourrez nous dire ce que vous en pensez !
Je vous écoutes !
Jr
Ne t'en fais pas Rémi, la discussion a été longue et houleuse (sur ton site comme le mien), mais on s'est compris.
Et c'est tant mieux!
Rémi
Je tiens a m'excuser si j'ai pu blesser qui que se soit ou même choquer certaines personnes, mon intention était seulement de faire passer un point de vue.
Rémi
Julien Mac pardon !!!
Rémi
Tu es très drole Jean Marc, vraiment très drole ! Tu as de l'avenir devant toi !
Julien Mac
  • 58. Julien Mac (site web) | 19/04/2010
... Eh merde... Y'a un "s" à "tu auras"...
Julien Mac
  • 59. Julien Mac (site web) | 19/04/2010
Eh mais en fait il à 14 piges à tout casser le Rémi...
Non dsl c'est vraiment pas la peine de prendre la parole a son sujet...
Ou alors un simple "On se reparle quand tu aura des poils"
Ouai nan même ça c'est pas super mature de ma part...
Jr
Elsa, bravo, tu as très bien résumé la situation. Il est vrai qu'au fond, Rémi, je ne souhaite pas un lynchage public, mais la manière dont tu as déboulé et envoyé valser tout le monde en ont décontenancé plus d'un. Renchérir en critiquant le jeu d'une comédienne en disant qu'elle joue vraiment mal n'était pas très malin non plus. Et blessant.

Encore une fois, Elsa fait preuve de sagesse mais contrairement à elle, je ne peux que comprendre des gens qui répondent agressivement à ton commentaire qui l'était tout autant. Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasse.

Enfin, rajouter une couche sur le commentaire de Cynthia, est-ce bien utile sachant que coté fautes de français, tu excelles un peu dans la discipline? Soit, tu es jeune et impulsif, je le comprends très bien. J'ai compris que ta démarche de base était maladroite, donc soit.

Tu remercies Elsa de son avis constructif. Tout ceci t'aura au moins appris qu'un commentaire étoffé et constructif est bien plus plaisant que des mots balancés à la volée, sans aucune réflexion, telle que "Arrêtez".

C'est déjà ça de gagné.
elsa
  • 61. elsa | 19/04/2010
Mais Rémi, c'est normal que les personnes réagissent à l'impulse après tes premiers commentaires! On a envie de répondre de la manière dont on est critiqué. Et Oui Oui Oui, je l'ai dit par plusieurs fois déjà: bien sûr que tu as le droit de ne pas aimer!! Je n'aime pas toutes nos vidéos moi même! Je te reprochais juste la manière de le dire. C'est pour cela que je te précise d'être respectueux, même si tu n'aimes pas qqchose. Et je te le demande d'autant plus parce que tu dois comprendre pourquoi. Par exemple, il aurait été plus judicieux de formuler ton opinion sur le jeu de la comédienne directement comme tu l'as fait dans ton dernier com. J'espère que tu vois la nuance entre "elle joue vraiment très mal" et "je n'ai pas aimé son jeu dans cette scène". Ahlala, j'ai l'impression de faire des courts de critiques humaines...Je sais bien que c'est courant aujourd'hui de cracher un "c'est nul" ou un "ça pue" tout simple. Mais là encore, tu dois comprendre la différence entre une critique constructive et quelque chose qui va juste blesser les gens. Je sais bien que c'est plus compliqué, mais en tant que "créateur" de projets, je suis sûr que tu vois de quoi je parle. Forcément qu'on va répondre avec fougue à une critique qui nous blesse. Là encore, je vois bien que c'est beaucoup mieux dans tes derniers coms., mais comprends les réactions qui ont pu en découler.
Rémi
Réponse à tout le monde !

Tout d'abord, je suis respectueux de vous tous, même à ceux qui ne me respectent pas (n'est ce pas -> Frederic et Mass) !

Cynthia merci de critiquer mon FRANCAIS mais toi aussi tache de faire des efforts : "notre belle langue qu'est le fnraçais..."-"son désespor"...
Cela dit j'admet également avoir exagéré en ecrivant "arretez".
En ce qui concerne la thèse sur "la France, le pays des étiquettes" cela ne relève pas de ça bien entendu; je ne vous impose pas de rester dans la comédie mais je fais juste une critique de cette vidéo; cela veut donc dire qu'une autre vidéo du même genre peut tout à fait me plaire !

Pour répondre à Elsa, je parle évidement que du jeu de "la femme qui pleure", et elle est remarquable dans d'autres vidéos. Désolé si j'ai pu blaisser ! Je reste humble ne t'inquiètes pas. "Apprends à critiquer le travail d’un autre de la manière dont tu aimerais que l’on critique le tien" --> Cela veut-il dire que je n'ai pas le droit d'avoir mon propre point de vue, suis-je obligé d'aimer cette vidéo ? NON !
Merci d'avoir été voir ce que l'on a fait : merci de tes critiques et de tes compliments fondés contrairement à : "tu fais des videos qui donnent la gastro"-"j'en ai vu des cons dans ma vie, des grands, des petits, des vrais, des faux,...
mais alors là, ça dépasse tout c'que j'vais imaginer!"...

Voilà je crois que j'ai répondu à tout le monde dans une syntaxe tout à fait compréhensible pour tout le monde...


elsa
  • 63. elsa | 19/04/2010
Rémi,

Je suis désolée pour toi et pour les remarques que tu te prends. Il faut avouer que tu l’as un peu cherché alors expliquons les choses clairement: personnellement, je ne tiens pas à te casser sur tes délires cinématographiques. Tant mieux si tu aimes ça, et continue de t’améliorer, tu en as bien besoin. A ton âge, je comprends que ce ne soit pas encore folichon, mais cela dit, c’est normal que l’on vienne critiquer ton travail si tu critiques celui d’un autre :) Perso, cela ne m’a pas trop plu que tu nous dises d’ « arrêter » et tu auras très bien compris pourquoi: c'est à toute une équipe de personnes que tu t'adresses. D’autant plus que tu l’admets toi-même : notre réa a du talent, et s’améliore au fur et à mesure de ses projets, donc pourquoi ne pas tenter de nouvelles choses(même si ce n'est pas son premier du genre)?. Ensuite, j’avoue que ton second com. m’a rassuré. J’ai compris que tu exprimais de manière maladroite que nous gérions mieux la comédie que le drame : mais là encore, est-ce une raison d’arrêter ? Tes autres critiques, bien sûr, on peut les accepter, il s’agit de ton propre point de vue ^^ Cela dit, je ne trouve rien de neuf non plus dans tes propres créations, alors je trouve cela un peu prétentieux de ta part. Quant au jeu de Fiona, là encore, tu n’es pas précis : parles-tu de son jeu en général (dans quel cas j'aurais vraiment du mal à croire en ta sincérité) ou de cette scène en particulier ? Parce que si ce n’est que ça il est certain que sans son, il peut être déroutant de l’observer pleurer. Je ne m’amuserai pas à juger le jeu de tes propres acteurs, ce n’est pas la question.
Bon moi aussi je termine par du positif : tu as un bon timbre de voix et tu pourrais avoir de la présence avec le temps. Cela dit, je t’en prie, reste humble dans ce que tu fais, et apprends à critiquer le travail d’un autre de la manière dont tu aimerais que l’on critique le tien (de manière constructive et respectueuse). Autrement tu n'avanceras pas beaucoup.
Bonne chance pour la suite.
Fiona (la comédienne qui joue mal)
  • 64. Fiona (la comédienne qui joue mal) | 19/04/2010
Je suis d'accord pour les critiques concernant mon jeu.
Cependant, en considérant sérieusement d'où émanent ces dites critiques, je peut vous assurer que ça aide à prendre tout ça avec une très grande philosophie.
Cynthia
  • 65. Cynthia | 19/04/2010
Je laisse ce petit com' supplémentaire en essayant de me concentrer sur un VRAI français (tant sur le plan de la syntaxe que sur le plan orthographique...). J'espère qu'il sera compris de tous, car comme l'a très justement souligné Elsa, certains ont du mal à utiliser notre belle langue qu'est le fnraçais...

Ceux qui ne voient pas quel message ce court essaye de faire passer (excusez mon vocabulaire) ont de la merde dans les yeux ! Ce n'est pas comme si le scenario partait "dans tous les sens"... Il y a une seule idée directrice, dommage pour ceux qui ne l'ont pas saisie. Comme on dit : "ils n'ont absolument rien compris au film."

Aussi, je savais que la France était le pays des cases et des étiquettes, mais alors là, c'est le pompon ! "rester dans un registre que vous maitriser" (la faute est d'origine : je décline toute responsabilité dans cette tentative d'assassinat du bon français): c'est vrai, on devrait tous bien rester à notre place, et ne jamais essayer de nouvelles choses... Le monde serait tellement plus FUN !

Je trouve que le radicalisme de certains est un exemple à suivre : dans la mesure où ce que l'on fait déplait à au moins une personne, on devrait simplement tout arrêter ! Histoire de ne pas déranger trop longtemps... Il n'y aurait plus beaucoup d'artistes, car on ne peut pas plaire à tout le monde !

Pour terminer, je défie ceux qui critiquent "la comédienne qui pleure" de prouver qu'ils peuvent mieux faire...


Ahhhlalala mon cher Jean-René... Tu déchaînes (à défaut d'enchaîner !!) les passions ! Ce n'est pas le premier ni le dernier rageux qui viendra exprimer son désespor de ne pas avoir ton talent sur ce site...

GO ON !!!
Stéphanie
  • 66. Stéphanie | 19/04/2010
Quelqu'un a un décodeur pour les commentaires de Rémi?
Enfin, je rejoins le cercle du "j'aime l'orthographe et je le respecte" pour te dire Jr ainsi qu'Elsa, Fiona & Thomas, que vous m'avez transmis une dose indescriptible d'émotions.
Du beau travail, encore une fois. Le changement de registre vous va bien, à tous.
Frédéric
  • 67. Frédéric | 19/04/2010
Ah oui je voulais aussi dire : la comedienne qui pleure au début (Fiona, il me semble) joue très bien, elle au moins elle est capable de rester concentrée dans son jeu... oui parce que toi, Rémi, c'est pas ça... loin de là... A+
Mass
  • 68. Mass | 19/04/2010
Magnifique, très touchant.. Merci JR pour ce petit bijou de 4 mn..
En ce qui concerne Rémi, j'en ai vu des cons dans ma vie, des grands, des petits, des vrais, des faux,...
mais alors là, ça dépasse tout c'que j'vais imaginer!
Frédéric
  • 69. Frédéric | 19/04/2010
Bon je m'invite dans la conversation.
Je crois que le message était qu'en comparaison d'eux tu fais des videos qui donnent la gastro. Si c'etait pas leur message c'est en tout cas ce que je pense.
Rémi
Merci Elsa mais ça ira !
Bon et bien je viens faire une critique fondée de cette vidéo :
1ère scène : rien à dire si ce n'est qu'une impression de déjà dans des centaines de films.
2ème scène : la comédienne qui pleure joue vraiment très mal même si la réalisation reste sympa.
Les avances rapides sont sympas mais une seule fois seulement ça aurait plus de charme !
Mon objectif était certainement pas de vous démonter mais de rester dans un registre que vous maitriser, puisque là on ne voit pas très bien quel message vous voulez passer !
Je terminerais sur une note positive la réalisation est réussi, les plans également, et la musique bien choisie !
elsa
  • 71. elsa | 19/04/2010
ah ah Rémi, pourquoi tu mets ton site en lien aussi ? ;) Moi je crois que tu en profites pour te faire de la pub...Tu as le droit de ne pas aimer une vidéo. Tu as le droit de dire que ce n'est pas la meilleure. Bon, de là à dire "arrêtez" (ça s'écrit comme ça), je trouve ça un peu gonflé (surtout vu tes remarques également positif: ce n'est pas en s'arrêtant qu'on s'améliore tu sais), mais soit: tu serais un critique parfait de la nouvelle star. je te conseille leur site : http://www.nouvellestar.fr/
Rémi
Je vous remerci de m'exprimer comme je le désire sur ce site !
Et merci a ceux qui viennent pourrir mon site parce qu'il y a une de vos vidéos que je n'aiment pas !
Rémi
C'est pas ce que vous avez fait de mieux !
Vous tenter de faire du cinéma avec des images plutot réussis mais collé bout a bout elle ne dégagent rien du tout !
ARRETTER, merci !
Camille
  • 74. Camille | 18/04/2010
Simplement beau. Beaucoup d'émotions dans ces quelques minutes... Et la musique très bien choisie qui nous fait retomber dans ces moments de mélancolie et de tristesse qu'on a déjà tous vécu... Bravo JR, tu es excellent, et je dois dire que ce court-métrage me touche encore bien plus que tout ce que tu as déjà fait auparavant(peut être parce qu'on y retrouve un peu plus de ta sensibilité ...?).
Bonne continuation !
Emalouise
  • 75. Emalouise | 18/04/2010
C'était très bien. J'ai aimé quand ils se retrouvent à la fin
laure
  • 76. laure | 18/04/2010
Et ben ... que dire ? wouah !
Enormément d'émotions ... mais magnifique, ça m'a beaucoup touché.
Bravo à tous vraiment..
Julien Mac
  • 77. Julien Mac (site web) | 18/04/2010
.
Hugo
Bien le bonjour. Vraiment je vous remercie pour ce court qui est tout à fait magnifique. Je reviens de ma pause clope, et de vidéos en vidéos je tombe sur "Ici les enculés" qui m'a bien fait marré puis je continu et j'arrive sur ce site. En regardant ce court-métrage j'ai vraiment eu les larmes au yeux, les plans rapprochés sont saisissants je ressentais la douleur des personnages. Les émotions traduites par le visage des comédiens sont jouées à la perfection. Beau boulot !
Elsa
  • 79. Elsa | 17/04/2010
J'adore mais alors j'adore vraiment le premier plan...ainsi que le dernier (que je pensais difficile à rendre, mais je vois qu'il n'y avait effectivement pas de soucis à se faire). Bien sûr, ce sont loin d'être les seuls, et les comédiens gèrent également les gros plans bourrés d'émotions: ce qui rend le tout très agréable à regarder, avec en plus un timing parfait avec la musique. Bravo :p.
Charly
  • 80. Charly | 17/04/2010
Ça change des sketchs, mais plus généralement des vidéos parlantes, et c'est encore une fois une réussite ;o)
Les acteurs sont méconnaissables, la musique parfaite, le montage efficace... Je sens que c'est un bon court-métrage, mais je crois que je suis de trop bonne humeur pour l'apprécier pleinement ^^
Grégory
  • 81. Grégory | 17/04/2010
Vraiment sympa, bien réalisé et effectivement la musique est très bien choisie :)
Tiens je savais pas que Thomas faisait du sport maintenant ;)

On voit qu'à la fin il se retrouve tous les trois donc ils ne sont plus tous seuls au final.

Bravo mon cher Jr
Benoît
  • 82. Benoît | 17/04/2010
Salut JR,c'est dingue j'ai l'impression de connaitre le type sur les photos...? Sinon c'est vrai que ce court est juste magnifique, il te prend vraiment aux tripes. Les plans en accéléré sont superbes et la musique donne vraiment un côté mélancolique. C'est le genre de film à te laisser sur le cul. Personnellement je trouve que ton court fait ressortir des sentiments que tu éprouves aux moments les plus tristes de ta vie. T'as fabriquer une petite bombe sentimentale à ne pas montrer au plus dépressif...

Ben
Cynthia
  • 83. Cynthia | 17/04/2010
Le hasard fait bien les choses parfois : C'est la seule et unique vidéo de toi que j'arrive à lire correctement avec mon ordi (oui, d'habitude je suis obligée de fraudée et de les regarder au boulot.. l'ordi y est plus puissant, pour que je puisse bien travailler.. lool) et .... WAOUW ! Dès les premières secondes, j'en ai eu les larmes aux yeux...
Je ne me lasse pas de ton talent !
Et quand je vois ce que tu arrives à faire avec si peu de moyens, je me dis que j'ai vraiment hate que ton génie (oui oui, j'ai dit Génie) soit enfin découvert ! Jusqu'ou iras-tu avec les moyens des superproductions hollywoodiennes ?? ^^
Quand tu monteras les marches du Tapis Rouge juste derrière Tarantino, n'oublies pas de me faire un p'tit coucou !!!
Bon j'arretes de te cirer les bottes, et j'file faire mon ménage.. ^^
Bibis !
Christelle
  • 84. Christelle | 17/04/2010
Je suis totalement bluffée... incroyable la dose d'émotions qui se dégage de ces "même pas 4 minutes" ... impressionnant le jeu de tes acteurs... je trouve ça génial de voir que tu arrive aussi bien à faire des sketchs à mourir de rire et des court-métrage qui laissent sans voix. c'est bourré d'émotions et vérité, et même si la musique me fait un chouïlla pleurer ... alors bon que dire de plus... j'aime pas j'adore et surtout bonne continuation (encore, encore, encore !!!)
Bénédicte
  • 85. Bénédicte | 17/04/2010
C'est vrai, on pourrait préférer le gai... Mais ce court métrage est tout simplement à tomber par terre.
Bon j'avoue, je n'y connais rien en cinéma, je ne regarde que les films français romantiques ou dramatiques, et je serais infoutue de te faire la différence entre un bon film et un mauvais.
Par contre, j'ai la prétention de m'y connaître un peu en émotions ^^ Par ce film tu nous fais vivre ce que nous vivons tous, parce que seul, ce n'est pas forcément ne pas être en couple, mais c'est aussi se sentir seul face à soi même, à ses responsabilités, à sa vie... Et par l'intermédiaire de ce film, toi et les acteurs montrez à la perfection qu'ils sont loin d'être seuls à être seuls...
A part ça la musique est chialante, tout ce que j'aime ! :p

Bravo ! :)
FloraB
  • 86. FloraB | 17/04/2010
bien bien bien ... sa change de l'humour c clair... :) la sa donne vmt envi d'en voir ++ ! en tout c vmt bien réalisé... bravO
Jr
Merci pour ces premiers commentaires, ils sont très importants pour moi. JE vous remercie.
Et Olivier, je te comprends, lol, mais c'est un sujet très personnel dont j'avais le réel besoin d'y mettre des images.
Et t'en fais pas, il y a de quoi faire coté comédie aussi ! ^^
Simon
  • 88. Simon | 17/04/2010
Vraiment magnifique! Quel super travail sur la réalisation! Les plans sont à tomber!
Sbe
  • 89. Sbe | 17/04/2010
Sympa et la musique est très bien choisie!bravo
Olivier
  • 90. Olivier | 17/04/2010
Bien mais je préfère des trucs un peu plus "Gaie" le matin.
Gaby
  • 91. Gaby | 17/04/2010
Ouainnnnnnnnnnnnnnnnnn

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.